Barba'Trac 2023 : bilan

Affiche barba trac

La 1ère édition du Festival de théâtre amateur Barba’Trac, organisé par le Comité FNCTA des 2 Savoie, le Théâtre 40 et la mairie de Barberaz, s’est déroulée les 27, 28 et 29 janvier 2023 dans la commune de Barberaz, dans les salles du Théâtre 40 et de la petite salle festive mise à disposition par la mairie.

Festival Barba'Trac · Comité des Deux Savoie

Le vendredi 27 janvier, présentation de L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono, par la Compagnie Arcada (Chambéry) et Croq’Sésame Compagnie (Aix-les-Bains), à destination du public scolaire de Barberaz (séances scolaires matin et après-midi).

Une lecture en musique d’une émouvante fable écologique, pacifiste et humaniste, narrant la rencontre entre un randonneur et un berger sur les hauts plateaux de Provence.… 

Cinq séances de lecture en public, accompagné d’une accordéoniste ont eu lieu avec 25 à 30 élèves par séance. Un jeune public attentif durant 40 minutes !
À la suite du spectacle, les enfants ont eu beaucoup de questions intéressantes , notamment dans les classes où les enseignants avaient parlé du texte avant le spectacle : la place de la nature dans notre vie, l’eau indispensable, les arbres… Ces questions prouvent que la protection de la nature tient une grande place chez la jeune génération.
Ce type d’événements, démontre aussi l’importance de l’inter générationnel dans les festivals. Un festival de théâtre complet doit représenter tous les âges de la société. Sinon, certains spectateurs ne peuvent pas s’identifier.

Dans le cadre de Barba’Trac nous l’avons fait avec lecture et spectacle jeune public. Et à l’intérieur de la lecture, un dialogue entre le lecteur adulte et les enfants à travers les échanges d’après lecture. Bravo à Croq’Sésame et Arcada !

Le soir, au Théâtre 40, à 20h, Le dernier cèdre du Liban  de Aida Asgharzadeh, par le Chapiteau Théâtre Compagnie (Chambéry) nous a envoûté, embarqué, et fait monter des larmes de pure émotion. Le public était sans voix à la fin, tellement l’émotion était palpable. Une plongée dans les souvenirs d’une femme qui ne vit que pour son métier de photoreporteur de guerre, une réflexion poignante, captivante sur la filiation et la maternité… Bravo à toute l’équipe du Chapiteau Théâtre !

Le samedi 28 janvier, à 17h, à la petite salle festive de Barberaz, C’est (un peu) compliqué d’être l’origine du monde de Tiphaine Gentilleau et les Filles de Simone, par l’Association Coup de Théâtre (Grésy-sur-Aix) ! Dans un monde phallocentré, en une succession de tableaux crus et hilarants, les personnages féminins de cette pièce traversent les affres de la maternité, cette catastrophe. Une comédie féministe, réjouissante et salvatrice, dans laquelle le public a beaucoup ri et s’est reconnu ! Bravo à l’association Coup de Théâtre !

Le soir, à 20h30, à la petite salle festive de Barberaz,  ...Et la vie va… , d’après de courtes histoires de Josie Gay, par la Fox Compagnie (Annemasse) ! Un très beau spectacle poétique et musical… En de courtes histoires, un voyage plein d’humour, de poésie et d’émotion… plébiscité par le public !
La mise en scène originale a invité le public à voyager à travers de multiples univers, oniriques, comiques ou dramatiques, toujours emprunts d’une juste humanité, et il a été conquis ! Bravo à la Fox !

Et pour terminer, le dimanche 29 janvier après-midi, à 16h, à la petite salle festive de Barberaz, une comédie tout public, Bidules Trucs de Pierre Notte, par la Compagnie Rouge Banane Théâtre (St Egrève, Isère).
Sous-titre donné par l’auteur :  Contes théâtraux pour enfants mais pas seulement, car oui les différents niveaux de lecture proposés permettent à chacun, petits et grands, d’y trouver son compte. Magie du théâtre ! Bravo à la Compagnie Rouge Banane !

Beaucoup de rires d’enfants ont ponctué les séquences et c’était toujours très joyeux de voir les réactions du public face à ces contes burlesques, décalés et drôles.

Barba’Trac est sorti des sentiers battus (pièces de théâtre de facture « classique » à 2 personnages ou +) et a proposé une variété de formes de spectacles vivants incluant seuls en scène / lecture publique, marionnettes, musique / chansons, danse, mime, cirque…
Le solide partenariat avec la commune de Barberaz et le Théâtre 40 ainsi que le soutien de la FNCTA URRA, nous a aussi permis de proposer une première édition de qualité.

Nous sommes heureux d’y avoir contribué, chacun apportant sa pierre à l’édifice, heureux d’avoir pu voir des salles combles à chaque représentation ou presque, heureux d’avoir pu voir un public ravi, conquis et impatient de participer à l’édition suivante… Les échanges en fin de spectacle entre le public et les troupes sont toujours un bonheur et nous sommes nous aussi heureux en tant qu’organisateurs de pouvoir échanger avec tous et participer au dynamisme du théâtre amateur dans notre belle région.
Une parenthèse enchantée à refaire !

Vive le théâtre vivant !
À bientôt pour de nouvelles aventures…

Les organisateurs du festival.

 

Date de dernière mise à jour : 16/10/2023